Chroniques d'un sérievore Never seem to get enough…

7avr/110

Desperate audience

La saison 7, celle de trop ?

Je regarde Desperate Housewives depuis le début, c'est ma série "cerveau off", que je visionne typiquement en mangeant, avec pas mal de recul. Si les premières saisons étaient assez savoureuses, ça se gatte depuis quelques années. Mais avec cette saison 7, ça devient vraiment difficile de garder un brin d'intérêt. Jamais une saison ne m'était apparue aussi vide et creuse. Le public américain ne s'est pas laissé berner et dimanche dernier, l’épisode 7x17 a réalisé la pire audience de la série. De façon symbolique, en passant sous la barre des 10 millions de téléspectateurs, elle marque la fin d'une époque.

Cette saison n'a jamais vraiment décollée. Le retour de Paul Young devait être le fils rouge de cette saison. Finalement cette intrigue ne mène nulle part. Les personnages de Zach et Beth sont complètement sous-exploités. Nous sommes à une demi douzaine d'épisodes de la fin et soyons francs, la tension et l'intérêt du récit frisent avec le zéro absolu.

Les intrigues secondaires qui peuplent d'habitude les épisodes sont d'un non-sens et d'une faiblesse rare. De manière générale c'est plutôt plaisant et ça fait sourire mais là WTF quoi ! Attention légers spoilers sans gravité. L’alcoolisme du fils de Bree (et son ex toy boy aussi), l'éternel rein de Susan (rhaaaaaaaa Susan, Susannnnnnn, la pauvre qui est incapable de gérer son fric alors qu'elle possède un club de strip-tease ! :x ). Il y a aussi l'histoire du nouveau poste de Tom et Lynette la control freak qui devient dure à supporter, Gabrielle Solis l'inaltérable égoïste qui à chaque fin d'épisode se remet en question, ou pas et la cerise, Renee la useless. Je tire un peu sur les traits mais trop de faiblesses cumulées dans ces intrigues rendent le tout indigeste au possible.

Pitié, pour que nous le public puissions garder un souvenir potable de cette série, pas de saison 8, s'il vous plait !

Par ToYonos le Jeudi 7 avril 2011, 18:15 - Remplis sous: Carnet, Coups de gueule, Desperate Housewives Laisser un commentaire
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant